Podcast Une vie de Yogi #27 – Les définitions du yoga avec Tiphaine

Bienvenue dans la saison 2 du podcast Une vie de Yogi

Bonjour a tous, vous écoutez une vie de yogi, un podcast de Yogi Lab. Je m’appelle Tiphaine et je suis votre professeure de yoga sur le site www.yogilab.fr. Vous écoutez l’épisode numéro 27, nous allons parler de l’histoire du yoga 

L’objectif de cet épisode est de vous permettre d’en savoir plus sur la tradition du yoga, sur ce qu’il est vraiment et sur ce qu’il apporte au quotidien.

Dans cette deuxième saison du Podcast une vie de Yogi nous allons continuer notre exploration du yoga et de ce qu’il apporte à notre quotidien.

Je suis très heureuse de vous retrouver après une longue pause. Avant de revenir avec d’autres épisodes, j’avais besoin de faire une pause afin de faire le plein d’inspiration et d’expérience. J’en ai profité pour me concentrer sur la mise en place dès mercredi yoga. Si vous n’en avez pas encore entendu parler, il s’agit d’un rendez-vous sur le site, tous les mercredi pour pratiquer un cours de yoga qui n’est mis en ligne que le mercredi. Vous avez toute la journée pour le faire et ensuite, il faut attendre le mercredi d’après pour découvrir le nouveau cours ou pour refaire un ancien cours puisque nous les gardons tous à dispo. Comme c’est un rendez-vous récurrent, il y a une réelle progression dans les cours. J’ai suivi une progression logique pour vous permettre de d’avancer à votre rythme tout en voyant l’évolution. Si vous découvrez seulement maintenant vous pouvez nous rejoindre en commençant depuis le début avec le tout premier cours, ou alors vous pouvez nous rejoindre en commençant avec le dernier cours et continuer avec nous. Tout est possible, vous adaptez selon vos préférences. 

Revenons à notre thème du jour. Les définitions du yoga. Peut être que vous vous demandez pourquoi je parle de définitions au pluriel. C’est tout simplement parce que nous avons beaucoup d’approches au yoga. La tradition est très ancienne, au fil des années et selon les régions et les pratiquants, les approches ont pu varier. 

Aujourd’hui pour vous parler des définitions du yoga nous allons regarder ensemble les définitions en s’inspirant des textes sacrés et des traditions. 

Tout d’abord, vous le savez peut être, le mot yoga est dérivé du terme YUJ qui veut dire unité/union.  De ce terme, nous avons dérivé beaucoup de choses : pour certains, le yoga est vu comme un sport; pour d’autres, le yoga est un mode de vie; pour d’autres encore, le yoga est une recherche de l’union entre corps et esprit; c’est aussi utilisé comme une technique pour guérir. 

Je ne vais pas vous faire un historique complet des textes sacrés car cela prendrait beaucoup de temps, et c’est quelque chose que je réserve à mes Yogis académiciens, mais vous allez déjà en apprendre pas mal avec les avant-goûts que je vous donne ici. 

La définition du yoga par la Bhagavad gita

Commençons avec la Bhagavad gita, qui selon beaucoup de yogis, est l’un des textes, sinon LE texte sacré, le plus puissant. Il fait office de référence pour l’histoire philosophique hindou, plus précisément la doctrine védique.

Ce texte sacré, Bhagavad gita, nous amène dans une réflexion philosophique par le biais d’un dialogue entre 2 membres de la royauté, cousins, Krishna et Arjuna. On peut les apparenter à un poème, en 700 distiques.

Pour résumer, Krishna offre ses enseignements sur beaucoup de domaines, notamment pour commencer sur un dilemme que rencontre Arjuna. 

Pour solutionner ses problèmes, Krishna propose à Arjuna : l’état d’équilibre que l’on obtient par le yuj, par le yoga vu sous tous ses angles. Il évoque un état d’équilibre dans le corps, dans les émotions, dans les pensées, dans l’intellect, dans l’esprit… 

C’est bien de cela qu’il retourne quand on veut pratiquer le yoga dans sa globalité. Les questions qui se posent sont : 

  • suis-je equilibre-e dans mes émotions ?
  • Suis-je equilibre-e dans mon intellect ?
  • Suis-je equilibre-e dans mes pensées ?
  • … 

Prenons un exemple, avec une histoire de Bouddha. Buddha était assis sous un arbre, les yeux fermés, dans le calme, dans sa méditation. Il était loin de chez lui. Des jeunes, qui le percevaient comme un étranger, un traître, un ennemi, commencent à lui chercher les ennuis. 

Buddha ne réagit pas du tout. Après beaucoup d’efforts pour faire réagir Buddha, l’un d’eux décide de lui demander “est-ce que tu m’entends ?”.

Buddha répond “oui, en quoi puis-je t’aider ?”.

Le jeune homme lui demande alors “tu n’as rien entendu de ce qu’on vient de te dire ?”.

Buddha répond alors, dans sa sagesse légendaire : “ce que tu dis et fais est ton choix. Ce que je prends est mon choix”. 

Voici une belle illustration de l’équilibre des pensées. C’est ce que l’on voit ensemble dans les épisodes précédents, notamment avec l’épisode sur les pensées toxiques. 

Cette anecdote est facilement transposable à notre quotidien. Nous ne choisissons pas notre situation et ce qui nous arrive. En revanche nous avons la main sur nos réactions, nous choisissons comment nous réagissons.

La définition du yoga par le Bhakti marga

Il ne s’agit pas d’un manuel mais d’une tradition, d’une pratique qui représente un chemin spirituel. Il faut savoir que je sépare bhakti marga (aussi connu sous le nom de bhakti yoga) de la Bhagavad Gita, mais en fait, elle est mentionnée dans la Bhagavad gita. Il s’agit alors d’un des 3 chemins vers la spiritualité. 

Le yoga que l’on mentionne ici est le yoga de l’union entre 2 entités que vous connaissez déjà si vous avez validé le niveau 2 de Yogi Academy. Nous faisons référence à l’union entre 

  • Brahman la réalité
  • Atman le moi profond

Cette unité peut aussi s’entendre comme une unité émotionnelle. Ainsi, l’émotion d’un ami, que ce soit une émotion positive ou négative, devient notre émotion, puisque nous sommes dans l’unité. 

Le bonheur de l’autre devient aussi notre bonheur, avec cette unité. Pour autant je vous propose de ne pas confondre entre “être content pour son ami” et le bonheur que cet ami ressent réellement, en lui. Cet état d’union nécessite d’abord la conscience qu’il existe. Pour cela, il n’est pas utile de l’expliquer, il est plutôt nécessaire de la ressentir, de vivre cette expérience dans laquelle on se sent 1. 

Si nous ne sommes pas dans un état d’union, alors soit le bonheur de notre ami va nous agacer parce qu’il nous jette en pleine figure notre malheur. Parfois, nous commettons l’erreur de penser que notre bonheur, en voyant notre ami heureux, est identique au sien. Or, il s’agit de notre construction mentale des choses. Nous sommes heureux pour notre ami mais nous ne savons pas vraiment quel bonheur il ressent, ni ou. Nous sommes heureux de voir notre ami heureux, notre ami quant à lui est heureux parce qu’il a appris une bonne nouvelle. C’est différent. 

C’est quand l’union est complète que le bonheur de l’un devient celui de l’autre. Même si on ne le ressent pas, si nous partons du postulat que nous sommes 1, alors nous pouvons souhaiter le meilleur même à nos ennemis.

Peut être qu’à ce stade vous vous dites que je suis en train de créer un monde de bisounours. Nous ne sommes pas obligés d’aller aussi loin pour notre première découverte de la philosophie du yoga. Le simple fait de savoir que cette idée d’unité existe est déjà bien. C’est beaucoup à digérer et à explorer. 

La définition du yoga par le biais des sutras de Patanjali

C’est seulement maintenant que je mentionne avec vous les yoga sutra, elles n’arrivent pas en premier dans la hiérarchie, s’il y en a une, selon moi. Le fondement me semble plutôt être les Upanishad.

Les yoga sutra de Patanjali se rattachent au yoga ashtanga. Il s’agit d’un regroupement de 196 sutras concernant la théorie et la pratique du yoga.

C’est une synthèse d’enseignements pris ici et là dans la tradition. 

Patanjali nous aide à trouver la maîtrise de l’esprit, la maîtrise des pensées. 

Posez-vous la question, maintenant : est-ce que je contrôle mon esprit ? 

Fermez les yeux maintenant (sauf si vous etes en train de conduire ou de marcher) quelques instants et demandez-vous : est-ce que je contrôle mon esprit ?

Bien souvent, nous sommes à la merci de nos pensées, les créations de notre esprit. 

Si on ne contrôle plus nos pensées, on est stressé puisque les créations de l’esprit s’orientent vers des pensées négatives, sombres, qui nous angoissent. Si on s’angoisse, on perd aussi le contrôle du corps et de nos agissements, l’alimentation, le mouvement, le sommeil. Nous réglons tout, nous ne sommes plus à même de prendre soin de nous. 

C’est pour cela que l’intention durant une pratique de yoga a une place importante : elle nous entraîne à ramener l’esprit sur quelque chose de bienveillant. Il est normal d’avoir besoin de fournir un effort pour ajuster les pensées vers quelque chose de plus positif. La vraie question est : sommes-nous prêts à fournir cet effort ?

Nous le pouvons en cherchant chaque matin une chose pour laquelle nous avons de la gratitude par exemple. C’est un super exercice. 

Patanjali nous amène à travers les 8 membres du yoga (d’où le nom ashtanga). Ces 8 membres du yoga sont la pour nous amener petit à petit a l’eveil. L’idée n’est pas de tout vous expliquer ici ça prendrait beaucoup de temps. L’objectif ici est de vous donner assez d’informations pour que vous puissiez vous faire une bonne idée de ce qu’est la philosophie du yoga. Si vous voulez aller plus loin alors vous pouvez regarder le niveau 2 de yogi academy puisque nous décortiquons les 8 membres du yoga 1 a 1. 

La définition du yoga par le Hatha yoga

Enfin, nous pouvons aborder ensemble le Hatha yoga, qui véhicule plutôt l’idée d’harmonie, d’équilibre entre le corps et l’esprit. 

Bien entendu, vous aurez compris que toutes ces définitions se rejoignent, elles sont très similaires. L’accent est simplement placé sur des endroits différents. 

Ici c’est plutôt avec l’harmonie que l’on parvient à trouver ce contrôle des pensées. Nous pouvons ici parler de la fameuse métaphore du singe fou, qui saute de branche en branche, un singe qui a été piqué par un scorpion, de sorte qu’il est paniqué et ne peut s’arrêter. Le singe est incontrôlable, en plus, il est ivre. 

Comment arrêter ce singe fou, qui représente nos pensées ? Le yoga hatha nous propose que l’harmonie peut nous aider. Sans harmonie, les pensées n’écoutent pas le corps et le corps n’écoute pas les pensées.

Si on trouve l’harmonie, alors on peut exercer un contrôle. Il s’agit du fameux contrôle sur les productions de l’esprit que Patanjali nous propose d’acquérir. 

Les définitions que je viens de vous donner sont toutes reliées, elles ont toutes les mêmes origines, chaque tradition, chaque texte nous propose simplement de regarder un point plus qu’un autre. 

Vous noterez que je n’ai pas parlé des Upanishads, tout simplement parce que nous verrons cela plus tard ensemble.

J’espère que cet épisode vous aura permis d’en savoir plus sur la pratique du yoga et sur ses enseignements. 

Si vous avez aimé l’episode, si vous aimez le podcast, alors ca nous ferait super plaisir d’avoir un commentaire, et selon la plateforme que vous utilisez, des étoiles afin de nous aider à faire connaître un peu plus Une vie de yogi. 

Merci pour votre écoute chers yogis, prenez bien soin de vous et rejoignez nous pour le challenge éclosion qui a lieu en ce moment, je vous dis à très bientôt !